Créer un blog : toutes les démarches à accomplir

Créer un blog : toutes les démarches à accomplir

Le blog est un élément important de la stratégie de communication d’un professionnel ou d’une entreprise. C’est une vitrine sur le monde permettant de se positionner comme expert dans son domaine.

Mais avant de monter un blog, il est nécessaire de réfléchir à son utilité, l’impact souhaité, aux objectifs qui lui seront assignés, à l’audience, à la charte éditoriale et au calendrier de publication. 

A qui voulez-vous vous adresser ? 

  • Au particulier ? Mais qui dans cette masse ? Les adultes ? Les enfants ? Les citadins ? Les ruraux ? Sur une tranche d’âge particulière ? Sur une zone géographique déterminée ? …
  • Aux professionnels ? Mais qui ? de quel métier ? de quel secteur professionnel ? de quel secteur géographique ? ….

D’où l’intérêt de connaître votre buyer persona. Vous aurez plus d’info dans l’article sur ce sujet

Donner un nom à votre blog

Si le blog est isolé, c’est à dire que vous n’avez qu’un blog et pas de site, il faudra : 

  • soit décider de créer un blog sur un média, si votre activité relève de l’influence de masse,
  • soit rechercher un nom de domaine qui fasse sens et qui parle à votre audience et le réserver.

Pour cela il faudra réfléchir à votre stratégie professionnelle et à votre stratégie de marque (marque personnelle, ou marque d’entreprise). 

Dans le cas contraire, le blog étant rattaché au site, vous n’avez pas besoin de nom. 

Déterminer les objectifs de votre blog

Le blog peut avoir divers objectifs :

  • gagner en popularité grâce à du contenu qui sera viral (mais attention aux titres putaclics)
  • créer de l’interaction grâce à du contenu qui interrogera votre cible 
  • favoriser la conversion 

Pour cela on aura plusieurs façon de rédiger un article :

  • montrer une expertise pour gagner en leadership
  • parler des tendances du secteur pour présenter le marché
  • réaliser des études de cas pour donner des exemples concrets à vos futurs prospects 

Créer une communauté de lecteurs autour de votre blog

Lors de l’étude de votre buyer persona, vous avez appris à le connaître. Vous avez des informations sur ses comportements, ses habitudes, et notamment sur les réseaux sociaux qu’il fréquente. 

C’est donc le moment d’investir ces réseaux pour commencer à communiquer et tisser du lien avec ces personnes. N’oublions pas que vous vous adressez à des humains à travers un outil numérique. Cela veut dire que vous devez vous comporter comme vous le feriez dans la vie réelle. 

Première étape créer un profil sur un réseau social, puis une page professionnelle sur laquelle vous publierez des contenus et créerez de l’interaction : 

  • partage d’information 
  • question à votre audience ou sondage
  • publication de vos articles de blog
  • modération de contenus venant d’autres personnes de votre secteur d’activité

Le but est d’obtenir de l’engagement : des likes, des partages et surtout des commentaires sur vos publications. 

Plus votre communauté sera active, plus elle vous recommandera et c’est ainsi que vous gagnerez de nouveaux membres. 

La communauté est le pilier de votre stratégie de communication, c’est grâce à elle que vous pourrez faire progresser votre activité. 

Définir votre charte éditoriale

La charte éditoriale ou ligne éditoriale vous permet de délimiter vos contenus pour répondre précisément aux attentes de votre persona.

 

Elle va déterminer les types de sujets à aborder, le ton et la forme employés, les supports utilisés, le vocabulaire… de manière à prendre en compte la façon dont le persona a l’habitude qu’on lui parle et souhaite qu’on lui parle.

 

Oui, il y a une différence entre ce dont le persona a l’habitude et ce qu’il peut souhaiter. Cela vous donne une marge de manoeuvre pour vous différencier, notamment en ce qui concerne l’angle utilisé sur vos diverses thématiques.  

 

Elle doit être le vecteur de vos valeurs et de vos engagements et doit aussi tenir compte du support utilisé. On ne publie pas de la même manière sur un blog que sur un réseau social. On ne publie pas de la même manière non plus sur les divers réseaux sociaux car les objectifs ne sont pas les mêmes. 

 

Sur Facebook par exemple, on sera plutôt sur du grand public alors que sur LinkedIn on sera sur un public de professionnels et généralement de décideurs.

Réfléchir à vos contenus

Chaque contenu doit répondre à une question que se pose – ou que pourrait se poser – votre persona. S’il n’apporte pas une solution complète, il doit au moins apporter un début de solution à son problème pour être pertinents. 

 

Il doit apporter un message à relayer. C’est l’occasion d’y intégrer vos valeurs, les valeurs de votre entreprise, vos engagements. 

 

Réfléchir aux illustrations de chacun de vos contenus : images, photos, infographies, vidéos. 

 

Chaque contenu doit avoir un appel à l’action et un seul. C’est-à-dire demander au lecteur de faire quelque-chose concrètement : laisser un commentaire, partager l’article, rejoindre votre groupe sur Facebook, vous rejoindre sur LinkedIn…

Etablir un calendrier éditorial

Il vous permet de planifier vos publications sur votre blog, mais aussi sur les autres supports, dont les réseaux sociaux et votre newsletter.

 

Il doit tenir compte des saisonnalités, des événements grand public récurrents (tels que Pâques, la fête des mères, la fête des pères, les vacances d’été, Halloween, Noël), les événements de votre profession qui peuvent être des moments forts dans votre calendrier. 

 

Ensuite, il faut établir une quarantaine de titres d’articles à réaliser au cours des douze prochains mois en prenant garde que les articles avec une thématique trop proche ne se cannibalisent pas, puis les intégrer au calendrier. 

 

Parmi ces articles, on peut avoir : 

  • des articles de fond
  • des comparatifs
  • des articles d’actualité
  • des études de cas ou des retours d’expérience
  • des tutoriels
  • des infographies (avec une explications)

qu’il est bon de mixer dans le calendrier pour apporter plus de diversité et casser la routine.

Passer à la rédaction de vos contenus

En fonction du type de contenu, la préparation ne sera pas la même. On ne réalise pas une vidéo de la même manière qu’on rédige un article. 

Pour un article, vous allez poser la trame, avant de l’écrire, puis rechercher les mots clés (vous pouvez vous aider avec cet article), vous le rédigerez, le relirez, et enfin ajouterez les illustrations, et optimiserez son référencement avec le champs sémantique relatif à votre thématique (avec un autre article ici). 

Pour une vidéo, vous établirez un scénario, puis un storyboard avant de réaliser la captation, puis le montage. Vous prévoirez également un sous-titrage des parties parlées, et un texte d’accompagnement résumant le contenu de la vidéo ainsi qu’éventuellement une transcription. La vidéo pourra être postée sur votre chaine YouTube et être intégrée dans votre blog. Vous devrez la réaliser sur diverses durées :  

  • courte : moins d’une minute 
  • moyenne : 3 à 5 minutes
  • longue : 5 à 20 minutes

Par ailleurs, chaque contenu devra être adapté au support sur lequel vous le diffuserez. Cela signifie que vous devez réfléchir en amont aux divers cas de publication car votre contenu doit obtenir un maximum de visibilité, donc être diffusé le plus largement possible, ce qui signifie qu’il doit être posté sur votre blog, mais aussi sur les réseaux sociaux, et dans votre newsletter. 

Donc cela demande un travail d’adaptation de vos contenus pour répondre aux critères de la plateforme de diffusion. Sur un blog, on sera plutôt sur un format long (plus de 800 mots), tandis qu’écrire un article sur LinkedIn devra être plus court (entre 350 et 600 mots) et qu’un post sur Facebook ou LinkedIn doit être très court avec un lien vers un contenu externe. 

Vos contenus multimédias (images, photos, vidéos) devront être sur divers formats : 

  • paysage (16/9ème) pour YouTube, Facebook et LinkedIn 
  • carré (1:1) pour Instagram 

Et vous devez systématiquement ajouter une image à votre contenu de blog. Cette image sera mise en avant sur la page de blog et servira aussi comme illustration lorsque vous partagerez votre contenu sur les réseaux sociaux. 

En conclusion

Vous devez connaître votre buyer persona afin de pouvoir déterminer ses attentes et y répondre du mieux que vous pouvez, pour lui faciliter ses recherches et montrer votre expertise. Pour mener à bien vos tâches, vous devrez définir vos objectifs puis les décliner dans votre charte éditoriale, votre calendrier éditorial et vos contenus. Enfin, pour être visible, vous devez communiquer largement au travers des réseaux sociaux et de votre newsletter.

Formateur, webmaster, référenceur et coach à | Site Web

Formateur en communication digitale
Créatrice et référenceur de sites WordPress
Photographe Google Street View Trusted

Laisser un commentaire