Communication digitale : comment bien la préparer ?

Communication digitale : comment bien la préparer ?

Avant de communiquer, il est nécessaire de savoir pourquoi on veut communiquer ? A propos de quoi on souhaite le faire ? De quelle manière ? Sur quels supports ? Vers quelle cible ? A quel moment ? Avec quelle régularité ? Et cela se prépare en amont. 

Les points cruciaux auxquels ont ne pense pas trop, ou que l’on élude sont généralement la charte graphique, le storyboard et la charte éditoriale.

Ce sont les éléments graphiques qui représentent votre entreprise, votre marque, c’est à dire votre logo, les couleurs que vous allez employer, la typographie qui sera utilisée, en tenant compte des divers supports sur lesquels elle sera déclinée. 

Par exemple, pour le logo, vous pourrez avoir définir les cas d’utilisation : sur quel fond, de quelle manière… Voici un exemple très parlant au sujet d’une marque collective de vignerons sur laquelle vous pourrez télécharger la charte graphique. 

Les principaux éléments sont la typographie (police de caractères), la taille, le logo et le code couleurs. Pour vous aider à harmoniser les couleurs, vous pouvez soit utiliser des chartes existantes (notamment les chartes Pantone), soit utiliser le générateur du site coolors.co.

Tous ces éléments définissent votre marque et la rendent reconnaissable facilement. C’est votre élément distinctif. 

Il faut y prêter un grand soin. Mais alors comment faire ? 

Définir votre marque

Cela signifie que vous devez préciser : 

Définir sa marque

Vous inspirer de ce qui existe déjà

Ici, il s’agit de réaliser un Moodboard, c’est à dire un document dans lequel vous allez rassembler des éléments qui vous plaisent ou qui vous plaisent moins en expliquant pourquoi. 

Vous pouvez réaliser un Moodboard pour la création de votre logo dans un premier temps, pour la réalisation complète de votre charte graphique dans un second temps. Le travail à réaliser est le même. Il s’agit d’un travail de collecte et d’inspiration afin de trouver et fixer votre idée. 

Voici un exemple de page de Moodboard. Elle devra être recopiée autant de fois que nécessaire, sachant que chaque page ne devra contenir qu’un seul élément, et que vous devez avoir au moins une dizaine d’éléments.

Communication digitale : comment bien la préparer ? 1

Pour vous aider, vous pouvez utiliser les sites de vos concurrents, d’autres sites qui vous plaisent, ou aller sur Pinterest qui est aussi une bonne base pour trouver des idées créatives.

Faire la synthèse de vos recherches

Maintenant que vous avez formalisé ce qui vous plaît, ce qui vous plaît moins, et ce qui ne vous plait pas du tout, vous allez pouvoir produire un document rassemblant vos idées en terme de charte graphique en reprenant le tableau ci-dessous. 

Communication digitale : comment bien la préparer ? 2

Puis vous inspirer de la charte graphique donnée en exemple plus haut pour réaliser la votre. Si vous ne savez pas comment faire, vous pouvez vous adresser à un graphiste. 

Cette étape est à réaliser une première fois pour votre logo, puis pour l’ensemble de votre charte graphique. 

Le Design du squelette de vos documents

Qu’ils soient en version papier, ou en version numérique, vous devez établir une mise en page cohérente de vos documents. 

Pour cela vous allez définir l’emplacement de chaque élément sur la page. 

Par exemple, votre papier à en-tête sera valable aussi bien pour écrire un courrier que pour imprimer un devis ou une facture. Seul le contenu changera. Donc vous aurez un même design pour l’ensemble de vos écrits administratifs. 

De la même façon, vous aurez également un template (c’est à dire une mise en forme visuelle) identique sur toutes les pages de votre brochure ou catalogue, qu’il soit au format papier ou au format numérique (pdf, epub…).Il en va de même pour votre site web. 

Vous devrez alors déterminer les grands titres, les chapitres, les divers paragraphes, leur mise en forme : textes/ dessins/ images/ photos…

Pour cela vous pourrez définir une arborescence du document ou de votre site web.

Définir l’arborescence

Voici un exemple d’arborescence pour une brochure ou un catalogue.

Arborescence d'un document

Vous pouvez procéder de la même façon pour établir l’arborescence de votre site web ou de votre application.

Définir la navigation

Pour votre site, on va aussi parler de la navigation, c’est à dire les interactions au sein de la page et entre les différentes pages. 

La structure d’une page web

Voici les différentes parties d’une page web. 

Communication digitale : comment bien la préparer ? 3

Attention, il s’agit d’une page type (notamment pour un blog) destinée à vous présenter les grandes parties d’une page web, mais votre page peut avoir un aspect différent.

Pour chaque page vous allez définir : 

  • la disposition de vos contenus (textes, images, photos…),
  • la navigation interne avec le menu, les balises et les boutons. 

Création du Mockup de chaque page

Vous allez produire, pour chacune des pages de votre site, un Mockup (schéma de votre page) avec un outil simple tel que Balsamiq, outil qui a été utilisé pour réaliser l’exemple ci-dessous. 

Exemple-de-Mockup-d-une-page

Puis compléter une page descriptive contenant le mockup, le graphisme et les interactivités.

Descriptif du design d'une page

La charte éditoriale

Elle va définir la manière dont vous allez communiquer sur les divers supports et se décompose en diverses lignes éditoriales à raison d’une par support. 

La ligne éditoriale

Chaque support aura sa propre ligne éditoriale  qui contiendra un certain nombre de points clés :

Définir sa ligne éditoriale et/ou sa charte éditoriale

Le ton employé peut être chaleureux, moqueur, polémique, passionné, impersonnel, alarmiste, injonctif, ironique, critique, optimiste, didactique…

Le style : choix de l’angle (informationnel, tutoriel, analyse, avis…), phrases longues / courtes, grands / petits paragraphes, très illustré ou pas…

La forme pourra être littéraire, éditoriale, interview, portrait de…, enquête, billet d’humeur, brève, reportage, dossier…

Le message implicite à faire passer va impacter le ton que vous allez employer, votre style et la forme de votre contenu. Par exemple, si vous vous positionnez sur “c’est simple à faire”, il ne faut pas un texte trop compliqué avec des conditions à rallonge… 

Il sera également étroitement dépendant du support utilisé. Par exemple, on ne communique de la même manière selon le réseau social utilisé. Sur Facebook et Instagram, c’est plutôt de la communication sur votre quotidien via les stories et du contenu plutôt informatif dans les posts. La promotion de vos produits ou services se fera à travers les pages ad-hoc (et bientôt la boutique en ligne).Sur Pinterest, c’est plutôt du contenu d’inspiration. Sur LinkedIn, c’est du contenu sur votre activité, mais pas sur vos produits. L’ensemble des réseaux sociaux privilégient le contact  entre les membres et cherchent à ce que vous vous impliquiez dans une communauté (la vôtre ou celle de quelqu’un d’autre). 

Le message implicite peut également être différent sur votre site en fonction s’il s’agit d’une page institutionnelle, d’une page produit ou d’un article de blog. Vous n’aurez pas tout à fait le même message à faire passer. 

Cependant, l’ensemble des éléments de chaque ligne éditoriale devront être cohérents entre eux de manière à montrer une certaine unicité dans votre communication. 

La charte éditoriale

Elle est là pour unifier l’ensemble de vos lignes éditoriales. C’est la méta-ligne éditoriale. 

Elle reprend l’ensemble des caractéristiques communes à vos différentes lignes éditoriales pour les unifier dans un grand ensemble qui correspond à votre communication globale. 

Elle reprends les grands principes de votre communication sur le ton, le style, la forme que vous allez employer en fonction de votre stratégie de marque ou d’entreprise.

En conclusion

Pour communiquer efficacement, vous devez :

  • d’abord réfléchir à votre marque, ce qu’elle représente, ce qu’elle véhicule (consciemment et inconsciemment),
  • établir ensuite votre charte graphique (logo, typographie, code couleurs), puis définir le design de tous vos documents (papiers et numériques), pour votre site web ou votre application déterminer la structure et la navigation entre les divers élément,
  • enfin déterminer votre charte editoriale et la décliner en ligne éditoriale sur chacun de vos supports en fonction des contraintes imposées. 
Formateur, webmaster, référenceur et coach à | Site Web

Formateur en communication digitale
Créatrice et référenceur de sites WordPress
Photographe Google Street View Trusted