Comment s’établit un devis pour un site web ?

Une qualité issue d’une veille permanente

D’abord, en tant que développeur, tout au long de notre activité professionnelle, nous réalisons une veille sur les évolutions des CMS, des thèmes et des extensions qui sont proposés. Cela permet de les tester puis d’en valider un certain nombre en fonction de leurs caractéristiques fonctionnelles, et de leur qualité ergonomie, sécurité, codage…). 

Cela nous permet d’établir un processus de travail prenant en compte la compatibilité entre les divers éléments que nous utiliserons pour la création et la sécurisation d’un site web, car la sécurité est un point important dans la réalisation de nos missions. 

 

Le cahier des charges comme support du travail à effectuer

Comme nous l’avons évoqué dans l’article sur le cahier des charges, ce document est un outil essentiel à la commande. 

Il permet de savoir exactement dans quel contexte la demande est faite, par quel type de structure, avec quels objectifs à atteindre, sur quel périmètre, avec quelles fonctionnalités, le budget qui y sera alloué, et les délais pour effectuer la mission.

Dès lors, nous pouvons vérifier la cohérence juridique, technique et opérationnelle, puis évaluer le travail à fournir (en jours/homme) afin de réaliser un devis ainsi que – si nécessaire – proposer des préconisations. 

 

Comment est calculé le devis ?

Tout d’abord, la création d’un site est un investissement dans votre stratégie d’entreprise, en terme de communication (visibilité, notoriété) et de stratégie de marque. Il est donc important qu’une étude de faisabilité soit réalisée au moment du devis, avec une coordination des tâches à réaliser suivant un rétro-planning qui sera déterminé. 

Au niveau du flux de production, l’étude de l’ensemble du projet est à mettre en perspective avec ce que le client déclare vouloir fournir, notamment en terme de qualité des visuels et des textes (sont-ils exploitables ? doit-on les retravailler ou pas ? doit-on en fournir d’autres ? etc. ). Ce qui peut conduire à cette étape à des adaptations du contour de la mission. 

Ensuite, le rétroplanning formalisé avec le devis permet de voir qui doit fournir quoi et à quel moment, afin que la mission avance de manière fluide. Par exemple, s’il y a plusieurs intervenants tels qu’un photographe pour le contenu iconographique, un rédacteur web pour les contenus textuels, un juriste pour les documents légaux (Mentions légales, Politique de confidentialité, CGU…) et un graphiste pour l’interface utilisateur il faudra coordonner l’ensemble de ces personnes au sein de l’équipe projets pour que l’un ne retarde pas le travail de l’autre. Or, le développeur est dépendant de ces personnes pour pouvoir intégrer les éléments au bon moment. Dès lors, le client doit également prendre en compte que plus il y aura de personnes dans l’équipe, plus la coordination devra être gérée avec rigueur pour ne pas prendre de retard imputable à l’un ou à l’autre des intervenants. 

Il sera également tenu compte de la gestion du projet dans le devis.Qui en est responsable : le donneur d’ordre ? ou le prestataire ? Car la gestion de projet prend du temps. 

Le nombre d’aller-retours de chaque livrable (pour modification) va également avoir une incidence sur le prix. 

A partir de ces données, nous pouvons déterminer plus précisément le contour de la mission et en évaluer son coût. 

Le devis comprendra à la fois le développement de la solution, la présence ou pas de la gestion d’une équipe projet,  l’intégration des éléments fournis par le client (ou externalisés chez un ou plusieurs prestataires), les tests techniques, les allers-retours des livrables, la sécurisation et la mise en conformité RGPD, la mise en préproduction du site sur le serveur puis la mis en production sur l’hébergement définitif avec les derniers tests opérationnels. 

En ce qui concerne l’achat d’un thème ou la création d’un thème sur mesure, de plugins pour l’ajout de fonctionnalités prévues au cahier des charges, de l’hébergement et du nom de domaine, soit c’est le donneur d’ordre qui les finance en dehors du devis de manière à pouvoir pérenniser les abonnements, soit c’est le prestataire qui les finance en les incluant au devis. Le montant de l’acompte de départ tiendra compte des choix effectués à ce niveau. 

Le maximum de choses devront être anticipées dès la formalisation du devis. 

 

En résumé

Un grand nombre de points sont à prendre en compte dans un devis, telle que la faisabilité, la répartition des tâches, l’achat ou pas d’éléments externes, des fonctionnalités… qui vont impacter la durée de développement nécessaire à la réalisation de la mission.

Le cahier des charge permet de pouvoir connaître les circonstances de la commande et d’en délimiter les contours pour pouvoir établir un devis aussi clair et précis que possible.

 
Formateur, webmaster, référenceur et coach à | Site Web

Formateur en communication digitale
Créatrice et référenceur de sites WordPress
Photographe Google Street View Trusted

Elsie FANTINO

Formateur en communication digitale Créatrice et référenceur de sites WordPress Photographe Google Street View Trusted

Laisser un commentaire